Retour vers la page Accueil
Le Martin XB-51
Page précédente
Page suivante
I. Histoire
Translate : in English in Spanish in German Création/Mise jour : 03/06/2003

I. Histoire

II. Histoire -Suite-

 

Le Martin XB-51

Le Martin XB-51

 

 

 

 

 

Le Martin XB-51

 

Le XB-51 de Martin était à l'opposé du classicisme, surchargé des " gadgets " de la technologie la plus avancée, et ce fut peut-être la raison de son échec. Les deux seuls prototypes construits furent accidentés lors des essais en vol et la place réservée à cet avion dans la panoplie de l'USAF sera occupée par le Canberra.

L'étude du Martin XB-51 avait été lancée vers la fin de la guerre dans le cadre d'un concours d'avion d'assaut lourd. Sa mission principale devait être le soutien des troupes au sol et la destruction des obstacles à leur progression, à la bombe ou au canon.

Le XB-51 fut donc initialement conçu (en reprenant le design du Messerschmitt Me P-1102/105) pour porter une batterie de 8 canons de 20 mm dans le nez plus 4 700 kg de bombes.

Messerschmitt  Me P1102/105

Il avait une aile en flèche à incidence variable, dont l'angle d'attaque pouvait être optimisé en position de décollage, de croisière et d'approche. En raison de la charge alaire élevée, le projet comportait une grande surface de volets. Des spoilers d'extrados jouaient le rôle principal dans le contrôle latéral, avec de petits ailerons destinés à compenser les effets des autres gouvernes.

L'empennage constituait l'une des toutes premières applications de la formule de l'empennage en T. Les ingénieurs de Martin avaient surélevé le stabilisateur horizontal pour le sortir de l'écoulement tourbillonnaire créé par l'aile en flèche. Pour faciliter le décollage, la poussée de quatre fusées d'appoint à propergol solide venait s'ajouter à celle des trois turboréacteurs. Un parachute-frein ralentissait la course à l'atterrissage.

Sources :

Page précédente

Le Martin XB-51

Page suivante